Home Assistant, Zigbee, encore...

Alors, comment dire, dans la série jamais content, le Zigbee... Aujourd'hui ce protocole dispose d'une multitude d'approches plus ou moins simples à mette en œuvre, on résume :

  • Deconz / Phoscon : l'ancêtre toujours vaillant avec les clés Combee I et II ou le module RPI. Ca fonctionne, mais le développement est lent les nouveaux appareils tardent à êtres intégrés. De plus ça nécessite un addon et une intégration, le tout étant moyennement bien intégré. C'est ce qui assure la grande majorité de mes objets Zigbee depuis le début, d'abbord Sous Jeedom et ensuite sous Home Assistant.
  • ZHA (Zigbee Home Automation) : Totalement intégré à Home Assistant c'est la voie la plus simple qui supporte la majorité des clés du marché. Rien à redire, presque trop simple...
  • Zigbee2MQTT : La voie royale de geeks en tout genre, MQTT est à la mode, ce protocole est certes génial, mais franchement si vous débutez en domotique il est tout à fait possible de s'en passer en passant par ZHA.
  • Les passerelles des marques (Xiaomi, Ikea, Hue, etc...) : ça peut faire le job, mais ça restera lié aux équipement de la marque.
  • Les passerelles sous Tasmota, comme la Sonoof : pas testé, donc par essence ça me parait complexe et vaut mieux avoir un pote barbu habile du fer à souder. Idem pour la fameuse SLS dont certains ont du entendre parler.

Si la première des solutions (Deconz) fonctionne exclusivement avec la clé de la marque, ZHA et Zigbee2MQTT savent fonctionner avec toutes les clés disponibles. A commencer par la peu couteuse mais pas très performante cc2531. C'est pas cher et c'est une bonne option pour se faire la main, mais on se rendra rapidement compte que ça manque parfois de réactivité, une faiblesse qui ne sera pas gênante sur des sondes de température, mais qui le deviendra sur des interrupteurs, ou pire des variateurs. On va donc chercher à gagner du temps en explorant d'autres options.

Je vais explorer deux options en utilisant Zigbee2MQTT, mais j'aurais pu faire la même chose avec ZHA si j'avais voulut faire simple.

Clé USB à base de cc2652P

Si on commence à en trouver sur le net, il se trouve que j'ai un pote habile de ses mains qui sait souder et cherche à gagner sa vie en intégrant cette clé. Je lui ai donc acheté une des premières productions il il y a quelques semaines et je l'ai faite fonctionner sous Zigbee2MQTT en replacement de la cc2532.

J'ai un peu galéré sur la config à changer (pan_id) et surtout on passe en Zigbee 3.0 et le ré appairage des équipements est obligatoire, au final surtout fastidieux.

  serial:
  port: /dev/serial/by-id/usb-1a86_USB_Serial-if00-port0
advanced:
  rtscts: false
  log_level: info
  pan_id: 231  ## Attention à ce point...

La réactivité est bien meilleure et dans l'absolu le nombre d'équipements supportés simultanément bien plus important

La passerelle Xiaomi V3

Là vous vous demandez ce que vient faire cette passerelle que je dénigras plus haut. En fait elle est là car je vais l'utiliser non pas en mode natif avec une liste de devices limitée, mais en remplacement de la clé USB avec Zigbee2MQTT (ou ZHA). La liaison se fait en WIFI, et je peux donc placer la passerelle ou je veut dans la maison. Et cerise sur le gâteau les devices BLE reconnus remontent nativement dans Home Assistant...

La mise en place est un peu plus compliquée car il y a plusieurs façon d'utiliser ça, mais je vais essayer de vous mâcher un peu le travail. D'abord il vous faut une Gateway Xiaomi v3 (ZNDMWG03LM (CN) ou ZNDMWG02LM (EU) et rien d'autre), on en trouve chez AliExpress (27 €) ou Amazon (35/40€), de plus ces temps ci il y en a pas mal en reconditionnées état neuf chez Amazon à 25 €, donc plus simple que d'attendre 3/4 semaines avec le risque que le tanker se mette en travers du canal de Suez...

Une fois que vous avez en main votre nouveau jouet, vous l'ajoutez à Mi Home sans faire les mise à jour proposées (serveur Chine, j'ai pas essayé en serveur Europe mais ça devrait fonctionner également, retour welcome). A partir de là il faut récupérer le token (Mi Home, ou ici par exemple.) et lui assigner une réservation DHCP pour ne pas la perdre.

Ensuite sous Home Assistant :

  • On installe cette intégration via HACS (si vous n'avez pas HACS ou ne savez pas ce dont il s'agit, repassez dans quelques semaines...).
  • On ajoute l'intégration Xiaomi Gateway 3 dans Home Assistant (choisir Host & Token) en renseignant le HOST et le TOKEN et sans toucher aux options Telnet. Si ça ne fonctionne pas c'est surement lié à la version du firmware, firmware qu'il est possible de downgrader via Telnet (et pour une fois sans rien à souder).

Je vous ai perdu ? Pas de panique, tout est expliqué dans le GitHub de l'intégration et Google Translate est notre ami !

Modes de fonctionnement

  1. Natif Mi Home : On remonte dans Home Assistant les devices associables à Mi Home en ZigBee ou BLE (modules Xiaomi, Aqara et quelques ampoules Ikea).
  2. ZHA : La passerelle devient le coordinateur de ZHA et on profite de tous les devices supportés par ZHA. Cette option n'est pour l'instant pas la plus stable.
  3. Zigbee2MQTT : La passerelle devient le coordinateur de Zigbee2MQTT et on profite de tous les devices supportés par cette option. C'est la voie que j'ai explorée.

En choisissant l'option 3 et en considérant que Zigbee2MQTT est bien installé avec son broker, il suffit de modifier la configuration de l'addon en remplaçant la clé USB par un port TCP :

serial:
  port: 'tcp://192.168.210.119:8888'
  adapter: ezsp

Et bien sur de refaire les associations... Et constater une excellente réactivité. Meilleure qu'avec la clé à base de cc2652P, il me semble mais ça reste vraiment très subjectif. En tous cas sans commune mesure comparé à une clé cc2531.

On fait ainsi d'une pierre deux coups avec du Zigbee déporté qui intéressera ceux qui font tourner Home Assistant dans une VM installée au fond du garage, mais aussi la remontée des capteurs BLE, ce qui permettra de faire le ménage dans les intégrations dédiées BLE, et dans mon cas me séparer de mon Home Assistant remote qui supportait les clés USB

Et si on fait l'impasse sur le BLE, je pense qu'une fois la passerelle configurée pour Zigbee2MQTT on peut même désinstaller l'intégration...

Cette solution basée sur du reverse engineering sera pérenne pour peu que vous ne fassiez pas les mises à jour depuis Mi Home, et pour ça il existe dans l'intégration une possibilité de blocage.

EDIT 21/05/2021 : J'observe quelque plantages qui nécessitent le redémarrage de Zigbee2MQTT. Le problème semble venir du driver EZSP et non de la passerelle. Et curieusement ces plantages sont différents selon le type d'équipements. J'ai constaté une certaine allergies aux télécommandes IKEA par exemple... Par contre parfait pour remonter des sondes en BLE. A suivre.